Skip to main content

Intérim

Le travail intérimaire est une forme de mise à disposition de personnel. Le travailleur est engagé par la firme d'intérim mais effectue ses prestations au sein de l'entreprise utilisatrice. L'intérimaire n'est donc pas directement engagé par l'entreprise dans laquelle il travaille mais bénéficie des mêmes droits que les autres travailleurs, que ce soit au niveau du salaire, du temps de travail, de la protection contre les accidents du travail ou des prestations de sécurité sociale.

Il existe une commission paritaire spécifique pour le travail intérimaire (C.P. 322) au sein de laquelle siègent des représentants des entreprises de travail intérimaire (Federgon), des entreprises utilisatrices (FEB) et des organisations syndicales. Un Fonds social a également été créé dans le cadre de cette commission paritaire. Il octroie différents avantages aux travailleurs intérimaires : prime de fin d'année, garantie pour certains prêts, … Les partenaires sociaux du secteur ont aussi créé la ‘Commission de Bons Offices’. Organe de concertation entre les entreprises de travail intérimaire et les syndicats, cette Commission veille, entre autres, à la bonne application de la législation relative au travail intérimaire et traite de tout sujet d'intérêt sectoriel.



Chiffres du secteur

2017
Chiffre d'affaires

5.890 millions € (+8,8%)

Collaborateurs fixes

7.923

Heures prestées

228 millions (+6%)

Travailleurs intérimaires

440.725

Etudiants jobistes

248.072

Membres (31-12-2017)

162

2016
Chiffre d'affaires

5.416 millions € (+10,6%)

Collaborateurs fixes

7.697

Heures prestées

214 millions (+9%)

Travailleurs intérimaires

419.419

Etudiants jobistes

232.919

Membres (31-12-2016)

144

2015
Chiffre d'affaires

4.896 millions € (+10,6%)

Collaborateurs fixes

7.438

Heures prestées

196 millions (+11%)

Travailleurs intérimaires

390.711

Etudiants jobistes

217.880

Membres (31-12-2015)

134