Aller au contenu principal

Secteur des titres-services : les syndicats rejettent l’ultime proposition des employeurs

|   Titres-services

Le secteur des titres-services n’est pas parvenu à conclure un accord aujourd’hui, les syndicats ayant rejeté la proposition ultime des employeurs. C'est ce que communique Federgon, la fédération des prestataires de services RH, qui représente notamment le secteur des titres-services. Les employeurs, qui sont allés jusqu'au bout des possibilités dans leur proposition, qualifient d'incompréhensible l'attitude des syndicats.

Après la journée d'action d'hier, les employeurs et les travailleurs du secteur des titres-services ont repris les négociations aujourd'hui. Les employeurs ont toujours appelé à poursuivre les négociations de manière constructive et aujourd'hui encore, en dépit de la journée d'action d'hier, ils sont revenus à la table des négociations dans ce même état d’esprit constructif.

"Nous prenons ces négociations très au sérieux et avons toujours mis des propositions équitables sur la table", affirme Ann Cattelain, CEO de la fédération patronale Federgon. "Par exemple, la proposition prévoit l’application rétroactive et intégrale de la norme salariale ainsi qu’une ancienneté sectorielle. D’autre part, des initiatives seront prises en matière de travail faisable, et nous avons même accepté la demande des syndicats d'augmenter l’intervention dans les frais de transport. Nous augmentons celle-ci de 20%. Il est essentiel que les propositions que nous faisons aujourd'hui restent tenables à long terme et que nous puissions aussi donner aux aides-ménagères(ers) des garanties en termes de continuité de l’emploi."

Les employeurs sont allés loin dans leur proposition. Federgon insiste à nouveau sur le fait que le secteur est sous-financé, et que les marges des entreprises titres-services sont limitées. La proposition ultime qui a été mise sur la table aujourd'hui est une proposition très sérieuse. "Après les nombreuses discussions qui ont déjà eu lieu, ceci est notre proposition finale. Dans l’intérêt de nos aides-ménagères(ers), nous ne voulons pas entrer dans des petits jeux, ce n'est dans l'intérêt de personne. Nous regrettons donc que les syndicats rejettent la proposition. Nous commençons à nous demander si les syndicats veulent vraiment un accord", déclare encore Ann Cattelain.


Contact

Federgon est la fédération des prestataires de services RH. En tant que fédération sectorielle, Federgon représente les entreprises qui sont actives dans le domaine du placement et des services RH au sens large du mot.