Aller au contenu principal

La sécurité et la santé des aides-ménagères sont la priorité

|   Titres-services

À l’heure où les entreprises titres-services préparent le redémarrage de leurs activités, la sécurité et la santé des aides-ménagères sont la priorité. C’est ce que déclare Federgon, la fédération des prestataires de services RH, qui représente entre autres le secteur des titres-services.

« Aujourd’hui, les activités du secteur des titres-services sont presque totalement à l’arrêt », commente Arnaud le Grelle, Directeur Wallonie-Bruxelles chez Federgon. « Comme dans d’autres secteurs, nos entreprises réfléchissent bien sûr déjà à la façon de redémarrer leurs activités en toute sécurité. La grande majorité des entreprises sont encore dans cette phase préparatoire. Le processus de redémarrage nécessite une préparation énorme de la part des entreprises. Dans le cadre du redémarrage, la sécurité et la santé des aides-ménagères sont évidemment la priorité. Les instructions des autorités seront bien entendu prises en compte. En outre, un certain nombre d’initiatives en ligne ont déjà été prises, notamment par le Fonds de formation titres-services (Form TS), pour sensibiliser les entreprises titres-services et les aides-ménagères sur la manière dont les aides-ménagères peuvent reprendre le travail en toute sécurité », souligne Arnaud le Grelle.

Les aides-ménagères, les familles et les entreprises ont surtout besoin de clarté, et c’est pourquoi il importe que les différentes régions coordonnent leurs politiques. Les instructions déjà élaborées par les autorités flamandes constituent à cet égard une excellente base. Le secteur aura également besoin du soutien des autorités pour accompagner le redémarrage. Nous devons nous préparer au fait que les mesures de sécurité et d’hygiène devront être respectées pendant longtemps encore, et cela va représenter un coût. Cela ne sera pas évident pour un secteur qui dispose de peu de moyens. « Nous demandons donc aux autorités que les fonds qui ne sont pas utilisés aujourd’hui parce qu’il n’y a quasiment pas de prestations soient employés pour permettre le redémarrage et la relance des activités, et notamment pour financer les mesures de sécurité », signale encore Arnaud le Grelle.

Federgon ne s’attend pas à ce que l’activité puisse revenir au niveau pré-Corona avant la fin de l’année, et sans le soutien nécessaire, le secteur des titres-services pourrait se trouver confronté à un recul de l’activité et de l’emploi. C’est pourquoi la fédération appelle les parties concernées à collaborer, dans l’intérêt des aides-ménagères et des entreprises, pour voir comment le secteur peut redémarrer en toute sécurité.

 

Contact :

Arnaud le Grelle, Directeur Wallonie-Bruxelles, Federgon

pr@federgon.be

+32 2 203 38 03


Federgon est la fédération des prestataires de services RH. En tant que fédération sectorielle, Federgon représente les entreprises qui sont actives dans le domaine du placement et des services RH au sens large du mot.